Une journée au grand air. Je retrouve les AFC pour leur tournoi de foot à Tonnoy, après avoir emprunté de jolies petites routes sinueuses. Tout le monde est déjà là depuis longtemps. Evidemment. Il fait relativement beau mais le vent souffle. Bataille d’eau avec Séb, c’est malin, j’ai froid maintenant. Les jaunes pas sympas donnent des coups mais gagnent le tournoi. Parce que « faire mal paye. » Karine m’a prêté son appareil photo, et j’en profite pour me fondre dans la peau d’une véritable paparazzi (enfin, il me semble qu’au singulier on dit plutôt paparazzo). Bien sûr, pour exercer mon nouveau métier, je choisis une place stratégique : au plus près de la pelouse, avec un poteau pour m’adosser et… une ortie sur laquelle je pose la main. Aïe.

3582

Au retour, je prends le ciel en photo. Puis j’enfourche le vélo de Virginie, initialement pour aller à la station service regonfler les pneus (elle est déjà fermée), mais, me prenant au jeu, je roule tout de même une demi-heure. Et ça fait mal aux fesses !! Je rentre chez moi d’ailleurs principalement pour cette raison et aussi un tout petit peu parce que je commence à avoir faim… Bref, à refaire, en tout cas pour le grand air.